Bilan de compétences : durée et démarche à suivre

Si chaque matin vous vous sentez moins motivé d’aller au travail ou que vous vous sentez un peu perdu, car vous-même n’arrivez pas à reconnaître vos vraies valeurs et compétences ou bien que vous pensez changer de métier, c’est peut-être le moment idéal de procéder à la réalisation du bilan de compétences. C’est une importante démarche qui vous aidera à faire le point sur votre parcours professionnel et à prendre la meilleure décision adaptée pour réaliser vos projets. Ces quelques lignes qui suivent vous présentent toutes les étapes que vous devez suivre.

Définition et avantages du bilan de compétences

Avant d’entrer dans le vif du sujet et pour faire comprendre à bon nombre de gens à combien il est indispensable de réaliser un bilan de compétences, allons d’abord à définir ce que c’est et à énumérer tous les avantages qui peuvent en découler.

A lire en complément : Victime d'usurpation d'identité : pourquoi contacter un avocat spécialisé?

En effet, le bilan de compétences est une démarche importante destinée pour vous faire prendre un peu de recul pour faire le point sur votre carrière professionnelle. C’est la démarche utile pour entamer une bonne réflexion sur votre vie professionnelle, mais aussi personnelle pour que vous soyez épanoui. Autrement dit, c’est la période qui vous permet de vous redécouvrir grâce à un travail d’introspection.

Un bilan de compétences peut aider un salarié à faire et à réussir une demande d’évolution de salaire ou de poste, de reclassement ou bien d’une reconversion professionnelle. Certes, tout le monde peut le réaliser, mais dans l’idéal il est surtout recommandé pour les personnes détenant 5 à 10 ans d’expérience et plus.

Lire également : Comment réduire ses dépenses numériques ?

L’étape de l’entretien préliminaire

Si vous ne savez pas comment se déroule le bilan de compétences, alors lisez ce qui suit. Vous avez plusieurs étapes à passer. Mais avant tout cela, vous devez d’abord trouver le cabinet idéal et le consultant qui vous aspire plus de confiance pour cela, car votre attention et votre écoute mutuelle sont très importantes pour réussir cette démarche.

Une fois que vous avez choisi votre conseiller et votre cabinet, passez maintenant à la première étape qui est la phase d’entretien préliminaire. Ici, vous devez vous entretenir face à face avec votre conseiller durant 2 à 3 heures pour vous échanger sur ce qu’est le bilan de compétences, son utilité et comment cela va se dérouler. À ce premier rendez-vous, il va vous indiquer tout ce que vous devez savoir bien avant que vous vous y lanciez. Si jamais vous sentez que ce n’est pas la personne à qui vous confier, vous pouvez en voir d’autres, mais pas trop longtemps.

Mais cela ne s’arrête pas là. Pendant toute cette démarche, vous allez effectuer 5 à 8 entretiens d’une durée totale de 15 heures avant d’aboutir à un résultat fiable. Normalement, vos échanges seront plus orientés sur des dialogues retraçant l’historique de votre vie professionnelle. Ne soyez pas étonné que votre consultant vous pose plusieurs questions, car c’est son travail. Les réponses que vous lui donnez vont lui permettre d’analyser votre vécu professionnel.

L’étape d’investigation

Une fois l’étape de l’entretien préliminaire passée, vous allez affronter maintenant plusieurs tests de personnalité pour pouvoir réaliser votre bilan personnel et votre bilan professionnel. Il s’agit de faire des exercices ou des jeux pédagogiques, des tests psychotechniques pour permettre à votre consultant de mesurer votre force de mentalité, votre connaissance de vous-même, et de préciser vos envies, vos centres d’intérêt professionnels, ainsi que certains traits de votre personnalité

Sur ce, force est de noter que le bilan de compétences est un long de travail d’introspection par vous-même. Pour pouvoir le réussir, vous devez vous impliquer pleinement tant moralement que physiquement, car votre consultant ne fait que vous accompagner. Mettez en tête que le but de ce bilan n’est en aucun cas de vous changer ou de vous apporter une solution miracle, mais plutôt de vous faire réaliser vos points forts et vos points faibles, ou plus précisément vos potentiels et vos limites.

Il ne faut pas avoir peur de les confronter, car tout le monde a ses défauts et ses qualités. Et ces critères ne sont pas présents en nous par hasard. Ils sont déclenchés par certains évènements de notre vie, par notre vécu, par nos réactions aux différentes circonstances que nous rencontrons. En effet, à la fin de chaque entretien, votre consultant devra vous confier un petit travail individuel que vous devez faire pour lui donner des informations spécifiques.

Pour les réussir, le mieux est de les faire à tête reposée, et dans un endroit où personne ne risque de vous embêter. Il se peut aussi que vous soyez amené à faire des recherches pour en tirer le meilleur bénéfice de vos moments passés avec votre consultant.

L’étape de la synthèse

La dernière étape du bilan de compétences est l’étape de la conclusion ou de la soumission de la synthèse ou du bilan de compétences proprement dit. Ici, vous avez également des entretiens individuels à faire pour vous permettre de récapituler de manière plus détaillée les résultats de la précédente étape qui est celle de l’investigation.

Cette dernière étape a aussi pour fonction de vous permettre de recenser tous les facteurs possibles pouvant favoriser ou non la réalisation d’un projet professionnel ou de formation. Votre consultant va vous remettre un document pour d’éventuelles observations ou modifications.

Quelle est la durée du bilan de compétences ?

La durée du bilan de compétences varie en fonction du besoin de chacun. Les heures d’entretien avec le consultant seront réparties sur plusieurs jours, voire sur plusieurs semaines en fonction de votre disponibilité. Cependant, la totalité ne peut excéder 24 heures.

À ce propos, notez également que vous pouvez réaliser votre bilan de compétences soit en dehors ou sur temps de travail. Vous avez aussi le droit de prévenir ou non votre employeur notamment. Bref, votre consultant, ne l’oubliez pas, reste un guide qui a pour but de vous orienter et de vous conseiller par la réalisation du bilan de compétences. En effet, tout le travail pour le réussir vous appartient.