Financement matériel informatique : comment faire ?

Le matériel informatique est actuellement indispensable à tout secteur d’activité. Ces appareils vous permettent de travailler plus rapidement et efficacement. Pourtant, disposer de ces équipements n’est pas du tout aisé compte tenu de leurs coûts. Ainsi, vous devez chercher plusieurs solutions pour les acheter. Pour plus d’informations, lisez ce qui suit.

Comment financer son matériel informatique ?

Plusieurs options s’offrent à vous pour le financement de votre matériel informatique. Au nombre de ces possibilités, vous avez :

A découvrir également : Entreprises, pourquoi recourir aux services d’une équipe d’experts en informatique ?

  • les fonds propres ;
  • le crédit à la consommation ;
  • le prêt professionnel.

Notez que chacune de ces options présente ses avantages et inconvénients.

Les fonds propres

Vous pouvez financer l’achat de votre matériel informatique à l‘interne. En réalité, la méthode de l’usage des fonds propres consiste à s’appuyer sur vos propres moyens qu’il s’agisse d’une entreprise ou d’un particulier. Notez qu’il existe deux formes de fonds propres, dont l’autofinancement et l’apport en capital.

A voir aussi : ERP pour industrie : comment le choisir ?

L’autofinancement consiste essentiellement à toucher la trésorerie pour puiser les sommes relatives à l’achat dans les caisses de l’entreprise. Pour ce faire, il doit être bien évalué en procédant au calcul de la capacité d’autofinancement (CAF).

Cela permettrait de ne pas fragiliser la structure pour se retrouver sans aucun sou en réserve. Par contre, l’apport en capital est basé sur les ressources personnelles de tierces personnes et surtout des associés de l’entreprise.

Le crédit à la consommation

Le crédit à la consommation est également une option intéressante. C’est un prêt octroyé pour le financement de tout type de projets sauf ceux en rapport avec l’immobilier. Il existe différents types de crédits de consommation, mais le prêt personnel est celui qui pourrait vous aider à financer votre matériel informatique.

Le prêt personnel est une option avec des conditions de souscription abordables. Plus intéressant, il ne requiert pas de justificatifs ni d’apports personnel. Toutefois, le crédit de consommation affecté est aussi une possibilité qui vous aidera dans ce sens. Cela passe par un contrat bien défini mentionnant avec précision le justificatif du prêt.

Le prêt professionnel

Le crédit professionnel est une solution externe très prisée par les uns et les autres pour le financement de leur projet d’achat de matériel. Pour bénéficier d’un tel crédit, vous devez fournir à la structure bancaire un dossier de prêt bien constitué.

À ce titre, votre banque vous octroiera les fonds nécessaires que vous devez rembourser avec intérêts. Le remboursement est effectué sur une période définie dans votre contrat.

Le réel souci avec ce type de prêt est d’arriver à convaincre l’institution financière que vous serez en mesure de solder vos dettes à temps. Voilà pourquoi, il vous sera demandé certains documents clés.

Autres sources de financements ?

D’autres solutions sont également envisageables pour financer vos appareils informatiques. Vous pouvez souscrire un crédit-bail, opter pour le système de location financière ou encore bénéficier des subventions et aides financières.

La location financière

La location financière constitue un autre moyen intéressant de vous faire financer votre matériel informatique. Cela consiste à substituer votre outil informatique par une version récente.

Ainsi, vous recevez votre matériel après avoir signé le contrat de location. Ce faisant, vous aurez une mensualité à payer sur une durée déterminée (entre 3 et 5 ans) mentionnée dans votre contrat.

Cette possibilité vous évite les démarches administratives. Tout sera à la charge du loueur. Cela semble aussi plus facile à gérer que l’autofinancement et les emprunts bancaires aux intérêts financiers conséquents.

Le crédit-bail

Le crédit-bail ou leasing est une solution de financement assez souple. Son fonctionnement est presque identique à celui de la location financière. La différence se dénote sur les offres qui vous sont présentées au terme de votre contrat.

Vous pouvez décider soit continuer le contrat en louant toujours le bien soit rendre le matériel en mettant fin au contrat. Aussi, vous pouvez décider de racheter le bien. De ce fait, le coût du matériel serait le montant qui resterait de son prix normal si vous déduisez tous les paiements effectués.

Par ailleurs, avec le crédit-bail, vous pourrez renouveler vos équipements pour des versions plus performantes à moindre coût dès que vous vous sentirez dans le besoin.

Les aides et subventions

Vous pouvez bénéficier des aides et subventions financières en provenance de certains organismes publics ou privés ou même de l’État.

Bien que cela ne nécessite pas une charge additionnelle, la procédure pour l’obtention des aides financières n’est pas aisée.

Ainsi, le financement de votre matériel informatique dans ces cas ne pourra être rapide. Soyez donc patient.