Web

Tout savoir sur la Crypto LUNC et histoire de son effondrement

En début 2022, l’écosystème Terra a tristement attiré l’attention à cause son énorme décroissance qui a fini sans doute par signer sa fin. Mais cette crypto est en train de se relever et la Terra (LUNA) devient Terra Classic (LUNC). En réalité, depuis le 9 mai 2022, le marché des cryptomonnaies fait face à une situation critique, fortement marquée par la panique d’un bon nombre actionnaires.

La crise de Terra s’est manifestée avec une promptitude et une intensité qui marquera à jamais l’histoire des cryptomonnaies. En quelques jours, seulement, la cryptomonnaie LUNA a perdu environ 99,9 % de sa valeur. Dans cet article, nous vous dirons tout ce qu’il y a à savoir sur la Crypto LUNC et l’histoire de sa chute.

A lire en complément : ZT ZA : pourquoi zt-za ne fonctionne plus ?

Terra Classic (LUNC), qu’est-ce que c’est ?

La crypto Terra Classic est issue d’un fork qui est apparu sur la blockchain Terra. Pour comprendre le coin LUNC, il est important de faire un rappel historique. Auparavant, l’écosystème Terra comportait des stablecoins à l’exemple du terraUSD (UST). Ce dernier est un stable coin algorithmique qui s’adossait au dollar américain. Le Luna est alors le jeton provenant de l’écosystème Terra.

L’écosystème du Terra a connu une chute en 2022 entrainant dans son effondrement la désindexation du stable coin TerraUSD sur le dollar. En attendant l’arrivée d’une solution, les stablecoins à l’exemple du coin Terra ont été stoppés et exclus des listes d’échanges.

A lire aussi : Qu'est-ce que le flat design ?

Fin mai 2022, une solution fut adoptée par le biais de la proposition de gouvernance 1623. Cette solution consistait en une séparation de la blockchain appelée fork. Ce fork mena à la création de deux blockchains :

  • La blockchain originale a adopté le nom de Terra Classic.
  • La nouvelle blockchain dénommée Terra qui ne comporte aucun stable coin.

Effondrement de Terra Luna : les vrais responsables seraient enfin démasqués

Alors que les spécialistes crypto et les autorités boursières continuent d’approfondir leur investigation concernant les responsables de la chute de Terra Luna et de son stable coin, un rapport vient apporter un élément de réponse pertinent concernant les commanditaires de cette horrible machination, ayant entraîné le krach de cet écosystème de plus de 60 milliards de dollars.

Beaucoup d’accusations convergent vers une seule et unique piste : celle de DO-Kwon. En effet, cet acteur est soupçonné d’être impliqué dans l’effondrement de Terra. Mais jusque-là, les faits qui lui sont reprochés ne le lient pas de façon directe aux éléments qui ont causé ce scandale.

Qu’il soit question de la manipulation des votes, du retrait des millions d’UST avant le crash ou encore de son profond désir de créer un Tinder dans la crypto, ces chefs d’accusation ne prouvent pas de manière explicite son implication directe dans cette sombre affaire.

Après un mois d’enquête, un rapport présenté par la branche coréenne de Coindesk et la firme de sécurité Blockchain Uppsala, vient nous apporter quelques éléments de réponses concrets en lien avec les coupables du fiasco de Terra.

La conclusion tirée par ces deux entités : le wallet derrière l’attaque qui allait provoquer le premier de-peg de l’UST et bousculer l’équilibre de l’écosystème, proviendrait de source sûre d’une adresse affiliée à TerraForm Labs, l’entreprise mère de Terra Luna.

savoir sur la Crypto LUNC et histoire de son effondrement

Il est important de faire un petit rappel du fait qui a causé la chute de Terra. Il s’agissait initialement d’une attaque sur un pool de liquidités de Curve Finance, et qui avait entraîné le retrait de 150 millions de dollars d’UST. L’incident avait provoqué un premier de-peg du stablecoin à 0,95 dollars. La panique grandissante s’emparait alors de l’écosystème sans parler d’autres séries de vente qui allaient suivre. D’autant plus que le bear market envahissait le marché crypto.

Terra Form Labs s’est-elle jouée de tout le monde ?

Le rapport n’est pas tendre sur les responsables de ce qu’on pourrait considérer comme le plus grand revers de toute l’histoire de la crypto. L’adresse derrière la première attaque lancée à l’endroit de l’UST appartiendrait donc à TerraForm Labs.

Connue sous le nom de Wallet A, l’adresse a été créée le 7 mai sur le réseau, date à laquelle a été enregistrée la première tentative de déstabilisation du stablecoin. Les actionnaires ont fini par faire le rapprochement entre le Wallet (A) de la blockchain Ethereum au Wallet A (T) du réseau Luna à une série de flux de transaction visant à déstabiliser l’écosystème de Terra et l’UST.

Faut-il investir dans Terra Classic ?

Il serait difficile de donner un avis tranché sur le terra classic sachant qu’il est encore très récent. Dans le but de vous aider dans votre décision, nous vous donnerons dans ces quelques lignes des raisons de se lancer dans la crypto terra classic.

En cas de difficultés financières, il pourrait être un moyen de sortie de crise. Suite à l’effondrement de l’écosystème Terra, le fork a été initié comme solution pour sauver la crypto et réduire les pertes des investisseurs. Toutefois, il serait encore trop tôt pour connaitre si le Terra Classic sauvera la situation.

Pour l’instant dû à l’effondrement brusque qu’a connu la crypto, le classic terra a du mal à trouver le succès et il lui faudra du temps pour attirer les investisseurs et regagner leur confiance. C’est là qu’il serait intéressant d’investir dans cette crypto qui vient de commencer. En effet mieux vaut profiter de ses débuts à prix très bas pour investir dans ce domaine susceptible de retrouver son succès à long ou en moyen terme.

Aussi, le prix très bas et ceci est surtout dû au fait qu’il soit tout récent. Ainsi, en raison de l’effondrement du terra dont la valeur avait baissé jusqu’aux environs de zéro, le cours du terra classique est très proche de zéro en ce moment même, d’où son prix qui n’a jamais été aussi abordable. Lorsque la valeur du LUNC atteindra 1£, vous aurez alors une plus-value X 10 000.

L’écosystème se base sur les stablecoins. Même s’il a changé de nom, il reste toujours fidèle à ses objectifs. Ainsi, le Terra Classic permet le fonctionnement de nombreux stablecoins qui représentent à l’heure actuelle l’un des plus grands avantages de la blockchain. En d’autres termes, le Terra Classic a une ambition forte de répondre aux besoins importants.