Corse : comment renforcer la sécurité de son logement

Tous les Corses ne seront pas du même avis lorsqu’on parle de la sécurité sur leurs terres. Certains s’y sentent en sécurité, alors que chez d’autres, le sentiment d’insécurité est permanent et grandissant. Même si les images qu’on voit sur l’île sont bien attrayantes et donnent cette impression d’un lieu où il fait bon vivre, la « petite délinquance » avec les vols, les cambriolages et les agressions y est bien présente. Peu importe votre avis, il est dans votre intérêt de renforcer la sécurité de votre logement. Vers quel dispositif de sécurisation se tourner ?

Installer une porte blindée certifiée A2P

Le saviez-vous ? C’est par la porte d’entrée que la plupart des cambrioleurs passent. Si vous tenez à optimiser la sécurité de votre logement, c’est cette porte d’entrée qu’il faudra renforcer. Vous pouvez alors poser une cornière métallique anti-pince ou un protège-gonds en acier. Ces dispositifs peuvent dissuader les cambrioleurs, car ils vont rendre la porte plus difficile à faire sauter.  Cependant, les cambrioleurs les plus tenaces peuvent réussir à ouvrir votre porte. Dans ce cas, il serait judicieux de remplacer la porte existante par une porte blindée certifiée A2P. Cette dernière a été spécialement conçue pour résister à l’effraction. L’avantage de la porte blindée ne s’arrête pas là, car elle est également résistante au feu et son dispositif d’isolation a été renforcé pour profiter d’un confort thermique et acoustique. Précisons que la certification A2P concerne la serrure. Vous remarquerez d’ailleurs qu’une porte blindée peut avoir une serrure hautement sécurisé A2P*, A2P** et A2P***. Vous avez compris que celle avec l’indication « A2P*** » est la plus sécurisée. Si vous vous penchez également dans la fiche de la porte blindée, vous pourrez trouver des informations sur le niveau de résistance avec l’effraction. Cette dernière sera indiquée avec BP1, BP2 ou BP3. Certains peuvent ne pas être convaincus par la porte blindée, car elle n’est pas esthétique. Rassurez-vous : sur le marché, la collection des portes blindées est très variée et certains modèles sont très design. Il est même possible de personnaliser sa porte blindée pour qu’elle s’intègre parfaitement à la façade de votre maison.

Lire également : Protéger sa vie privée en ligne : les indispensables outils et techniques à connaître

Sécuriser les autres entrées et les ouvertures

On a parlé ci-dessus de la porte d’entrée qui a besoin d’être remplacée par une porte blindée. Si vous avez une autre porte dans votre maison, il faudra également la sécuriser. À ce sujet, on oublie souvent la porte de garage qui est souvent très fragile. Faites alors installer une porte de garage sécuritaire A2P également.  Si le cambrioleur n’a pas réussi à entrer par la porte, il passera sûrement par l’une de vos fenêtres. Pour renforcer vos fenêtres, vous pouvez remplacer le vitrage simple par du double ou du triple vitrage sécurisé. Si vous habitez au rez-de-chaussée d’un immeuble ou si vous avez de grandes fenêtres, on vous recommande d’installer des volets roulants. Dans la collection des volets roulants, certains modèles peuvent être esthétiques, mais pour votre sécurité, privilégiez les volets non ajourés, en bois dur massif ou en métal. Investissez dans des volets bien sécurisants.

S’équiper d’un système d’alarme

En Corse, plusieurs logements sont déjà équipés d’un système d’alarme. Ce ne sont pas les systèmes d’alarmes qui manquent sur le marché, mais choisissez un qui est adapté à votre logement. On ne prendra pas forcément la même alarme pour un appartement et une maison. Même si vous tenez à renforcer la sécurité de votre appartement, les copropriétaires ne seront pas d’accord à ce que vous installiez un système d’alarme avec une sirène extérieure. Privilégiez également un système sans fil et, c’est d’ailleurs le modèle le plus prisé. L’alarme sans fil est simple d’installation, mais par-dessus tout, il garantit la sécurisation de votre logement même en cas de coupure de courant. Ce type d’alarme fonctionne avec des piles ou une batterie. Aujourd’hui, on trouve de plus en plus d’alarmes connectées sur le marché. Ce sont des alarmes qui nécessitent une connexion Internet pour que vous puissiez contrôler votre système de sécurité depuis un appareil mobile via une application. En cas d’effraction, l’alarme connectée vous enverra aussi une notification sur votre appareil.

A lire en complément : Qu'est-ce que la sécurité numérique ?

Compléter son système d’alarme avec la vidéosurveillance

Vous pouvez vous dire que le système d’alarme peut être suffisant pour sécuriser votre logement. Cependant, si vous êtes dans un quartier où l’insécurité règne, pensez à améliorer le niveau de sécurité avec des caméras de surveillance. En effet, si vous n’êtes pas chez vous et que votre alarme se déclenche, la vidéosurveillance peut vous permettre d’avoir un aperçu sur ce qui se passe à votre domicile. Vous pourrez ainsi surveiller votre appartement ou à votre en temps réel. Si vous voulez installer un système d’alarme et un dispositif de vidéosurveillance en même temps, préférez une vidéosurveillance avec détecteurs de mouvements et alarme. Cette dernière pourra alors déclencher l’alarme en cas de mouvements suspects. Même si vous vous absentez pendant un long moment, vous serez plus tranquille en sachant que la sécurité de votre logement est bien renforcée. On peut également décrire la vidéosurveillance comme un moyen de prévention des cambriolages. Si vous les placez à des endroits bien visibles, les cambrioleurs peuvent se décourager. Si les personnes malveillantes passent à l’acte, vous pouvez également avoir des preuves. La vidéosurveillance permet entre autres d’identifier les suspects en cas de home jacking ou d’effraction. Vous pouvez présenter ces enregistrements à votre assureur, il pourra procéder plus rapidement aux indemnisations et aux forces de l’ordre qui pourront arrêter les responsables.

Faire le choix du ou des dispositifs de protection en fonction des risques

Pour renforcer la sécurité de votre logement, vous n’êtes pas obligé de prendre et d’installer tous les dispositifs présentés ci-dessus. En effet, vous pouvez vous limiter à un seul dispositif de protection si le risque d’effraction n’est pas si important. Pour prendre les décisions, vous devez évaluer les risques potentiels d’effraction. Tous les Corses ne sont pas exposés au même niveau de risque. Pour cette évaluation, vous devez prendre en compte l’environnement global de votre logement, mais aussi ses caractéristiques. Une porte blindée ne suffit donc pas si votre maison se trouve dans une zone un peu reculée et si les voies d’accès sont difficiles à surveiller. Si vous êtes propriétaire d’un appartement au deuxième ou au troisième étage, des volets roulants sécurisés ne seront pas forcément nécessaires. Dans un quartier où la petite délinquance est vraiment présente, il serait judicieux d’installer un système d’alarme et de vidéosurveillance. Notez également que vos petits gestes au quotidien peuvent également vous aider à renforcer la sécurité de votre logement. L’idée est de jouer la carte de la dissuasion. Pensez par exemple à mettre en place un éclairage automatique à l’extérieur de votre maison.