Comment bien choisir un nom de marque pour une startup en informatique ?

La transition numérique a mis en avant un grand nombre de secteurs d’activité. Listé parmi ces derniers, l’informatique s’affiche aujourd’hui comme un domaine de plus en plus concurrentiel. De nombreuses start-ups y sont notamment créées pour satisfaire les besoins grandissants des professionnels et des particuliers. Majoritairement, les nouvelles start-ups éprouvent des difficultés lors du choix de leur nom de marque. Certaines relèguent d’ailleurs le naming à une place secondaire et ne s’y investissent pas comme il faudrait. Important, le nom de marque doit cependant être choisi avec attention. Notre guide vous indique comment bien choisir un nom de marque pour une start-up en informatique.

Faire appel à une agence de naming

Le meilleur moyen de choisir un nom pour une start-up en informatique est de contacter une agence de naming. On en compte un grand nombre en France et dans le reste du monde aujourd’hui. Ce sont des agences spécialisées dont la mission est de trouver des noms originaux et adaptés aux projets des clients qui les sollicitent. Les professionnels de ce type d’agence possèdent l’expertise et l’expérience requises pour aider chaque start-up à choisir le nom adéquat pour son activité. Leurs services sont coûteux, mais l’investissement vaut largement son pesant en or et garantit une rentabilité certaine. Avec l’accompagnement d’une agence de naming qualifiée et expérimentée, le choix du nom de marque pour une start-up en informatique devient simple et aisé.

Lire également : Entreprises, pourquoi recourir aux services d’une équipe d’experts en informatique ?

Trouver un nom en rapport avec le domaine d’activité

Certaines règles de base sont à suivre pour réussir le choix d’un nom de marque. La première se rapporte au domaine d’activité. Pour une start-up informatique, il est important que le nom de la marque fasse référence à l’informatique. Avec son nom, la start-up doit donner une première idée du domaine dans lequel elle propose ses biens et services. Pour les spécialistes, plus que le secteur d’activité, le nom de marque doit cibler le marché sur lequel se positionne la start-up. Dans le domaine informatique par exemple, il est possible de fournir des services de gestion informatique, de développement et de fourniture de logiciels ou encore d’IA, etc. En optant pour un nom de marque inspiré sur son marché, la start-up informatique améliore sa présentation vis-à-vis de sa clientèle cible.

Opter pour un nom de marque court

Un bon nom de marque est un nom court. C’est la deuxième règle importante à suivre. Pour faciliter la mémorisation du nom de la marque, il est important de ne pas s’orienter vers les noms longs. Les experts recommandent en effet de choisir un nom de marque composé de 4 syllabes au plus. Pour preuve, la plupart des grandes entreprises du monde possèdent des noms de marque plutôt courts. C’est une formule gagnante qu’il faut impérativement suivre pour réussir le choix du nom de marque d’une start-up informatique.

A lire en complément : Comment choisir un PC portable en 2020 ?

Dénicher une idée de nom dynamique

La longueur n’est pas l’unique élément à surveiller lors du choix du nom de marque d’une startup informatique. La simplicité est également un principe cardinal ici. Le nom de la marque ne doit pas être complexe, autrement il sera difficile à prononcer et compliqué à mémoriser. Les consommateurs l’écorcheront et n’en parleront ainsi que très peu. Pour favoriser sa notoriété, la start-up informatique doit choisir un nom de marque simple. Ce dernier ne doit cependant pas être banal ou ridicule. Il n’est pas déconseillé de jouer sur l’humour avec un nom décalé. Toutefois, cette piste doit être explorée avec beaucoup de précaution. Le plus important, c’est que le nom de la marque soit dynamique, énergique et rende bien à l’oral. bien choisir un nom de marque pour une startup en informatique

Bien exploiter la notion géographique

Lors du choix de leur nom de marque, de nombreuses start-ups intègrent des précisions géographiques. Élément astucieux grandement recommandé, ce point doit néanmoins être bien exploité pour ne pas desservir l’entreprise plus tard. Ce qu’il faut comprendre, c’est que la précision géographique peut limiter la start-up informatique dans son activité. Lorsque cette dernière précise Paris ou Lyon, elle laisse penser aux consommateurs qu’elle n’exerce que dans ces villes. Lorsqu’elle souhaitera s’étendre et s’ouvrir à d’autres régions, voire à l’international, il lui faudra changer de nom de marque. Des démarches fastidieuses seront ainsi requises. Il faudra aussi prévenir les clients de tous les changements, puis adapter la communication et toutes les autres activités au nouveau nom de marque.

Tenir compte du sens du nom choisi

Lorsqu’une excellente idée de nom de marque originale est trouvée, il ne faut pas se précipiter pour la valider. Une vérification obligatoire s’impose pour s’informer sur la signification du nom et s’assurer qu’il n’entache pas l’image et la réputation de la marque. Pour être validé, le nom doit avoir un sens positif et inspirer du sérieux, voire de la confiance. Pour une start-up informatique ouverte sur l’international, il est important de vérifier le sens du nom dans les langues étrangères. Un manque d’inattention sur ce point pourrait réserver de mauvaises surprises à l’avenir. Une signification peu avantageuse dans une langue peut notamment ouvrir la voie à des trolls et détruire l’image de marque de la start-up.

Accorder le nom avec le logo de la start-up

Le nom n’est pas la seule composante de la marque d’une startup. Les entreprises doivent obligatoirement se construire une image visuelle. C’est notamment le logo qui sert à réaliser cette matérialisation. Lors du choix du nom de la marque, il est impératif de ne pas omettre le logo. La start-up informatique doit penser au rendu final de son logo. C’est ce dernier qui lui servira de base d’inspiration pour valider son choix de nom. Pour faire simple, le nom de la marque doit s’accorder au logo. Les deux éléments doivent être en phase pour que la marque de la start-up soit marquante et mémorable.

Ne pas oublier le positionnement de la start-up sur le Web

Généralement, on oublie que le nom de la marque peut s’utiliser lors du choix du nom de domaine et de la création du site Web. La start-up informatique connaît mieux que quiconque l’importance que revêt le Web de nos jours. Elle doit donc choisir un nom de marque original et disponible qu’elle pourra également exploiter pour positionner son activité sur le Web.